2 192 154 visites 10 visiteurs

Chevigny fait la différence en toute fin de match

6 novembre 2017 - 09:20

Ce dimanche après-midi, l’équipe fanion du CSSF recevait le CS AUXONNE à la plaine de jeux pour un match qui s’annonçait serré entre deux équipes proches au classement de R2. Ce qu’allait confirmer l’entame de la rencontre. Toute la première mi-temps fut plutôt équitable et aucune des deux équipes ne parvenait à prendre réellement l’ascendant. Même si, AUXONNE, un peu plus en verve dans l’entrejeu, tentait de trouver, dans la profondeur, leurs attaquants rapides. Mais c’était sans compter sur le du PEF MOITON-MAMBY FOFANA qui faisait bonne garde. Peu d’occasions à se mettre sous la dent lors des 45 premières minutes mis à part deux centres de VIVIEN BASSEREAU et d’ANTHONY SZURLEJ qui ne trouvèrent preneurs.

Nous revenons des vestiaires avec beaucoup plus d’entrain et d’agressivité, de conviction dans le jeu et cela se fait presqu’immédiatement sentir : Sur un bon duel gagné par SOURIK VARDANOV dans le camp adverse, JEREMY SZURLEJ part dans la profondeur et centre parfaitement pour le pied gauche de VIVIEN qui ouvre le score (1-0, 50eme). Les visiteurs doivent évidemment se ruer à l’attaque pour tenter de revenir mais ils procèdent maladroitement et ne nous mettent que très peu en difficulté. Nous aurons, par 3 fois, l’occasion, sur des contres rondement menés, de tuer le match. Mais les tentatives de VIVIEN BASSEREAU, ANTHONY SZURLEJ ou ALEXIS TRUSSARDI ne nous le permirent pas. Au contraire, et comme souvent dans ces cas-là, ce sont les Auxonnais qui vont égaliser sur une attaque côté droit aboutissant à un centre remis parfaitement dans la course d’un partenaire qui, presque seul à 6m vient tromper ANTOINE GRAILLOT (1-1, 72eme).

Loin de se démobiliser, les Chevignois repartent à l’assaut. AUXONNE cherche un second souffle après la débauche d’efforts pour revenir et sur une contre-attaque parfaite, encore après un duel gagné par SOURIK, c’est ALEXIS TRUSSARDI, en une touche, qui lance VIVIEN BASSEREAU dans la profondeur. Le jeune ailier gauche marque ainsi son second but de la rencontre (2-0, 82eme). Nos adversaires viennent de prendre un coup derrière la tête et c’est MAXIME GUEUGNON, sur un pénalty logique, qui va enfoncer le clou, à la suite d’une faute sur ANTHONY SZURLEJ dans la surface. (3-1, 86eme).

L’arbitre siffle la fin du match sur cette belle victoire qui vient après deux revers en championnat. Une nouvelle dynamique doit s’enclencher désormais. Nos joueurs ont su reprendre le fil du match malgré l’égalisation à moins de 20min de la fin, prouvant ainsi, une nouvelle fois, leur capacité de réaction et de force mentale.

Commentaires

LABEL JEUNES EXCELLENCE

RECRUTEMENT

Vous souhaitez rejoindre un club ambitieux et convival ?

Le CSSF est fait pour vous !

 

Renseignements et inscriptions

Valérian PERRIN

06.73.81.62.24

valerian.perrin@gmail.com

CHAMPIONNATS À 11

GROUPES CHAMPIONNATS

(ACTUALISÉS AU 10 JUILLET 2018)