2 066 094 visites 4 visiteurs

Un nul frustrant pour les Chevignois

13 novembre 2017 - 10:28

La météo était peu propice au football en ce dimanche après-midi pour la 7eme journée de championnat de R2, froid, vent, pluie et même grêle étaient au programme. C’est à ST MARCEL (71) que les Chevignois avaient rendez-vous pour cette rencontre. Un match qui débute prudemment pour les deux équipes. Mais ce sont nos bleus qui vont ouvrir le score grâce à Anthony SZURLEJ qui prend le ballon au milieu du terrain et se joue de trois adversaires avant de frapper de 40m. Son tir, aidé par le vent, trompe le goal local (1-0, 10eme). Nous sommes un peu fébriles sur les coups de pieds arrêtés et ST MARCEL va en profiter pour égaliser sur un corner (1-1, 21eme). Les San-Marciaux poussent et sont à deux doigts de prendre l’avantage mais Antoine GRAILLOT veille.

A la reprise, nous mettons un peu plus d’impact et de conviction dans nos offensives. Et ça paye ! Sur une belle ouverture, c’est Nathan SOUDAN qui vient gagner son face à face avec le gardien (2-1, 52eme). Mais notre joie fut de courte durée puisque, les verts vont revenir au score sur un pénalty logique (2-2, 55eme). Le match se tend quelque peu et nous mettons beaucoup plus de vitesse et de technique notamment au milieu, parvenant bien plus souvent à mettre en défaut nos adversaires du jour. Ceux-ci paniquent et repoussent nos banderilles de façon plutôt désordonnées. Nous profitons de ce temps fort pour reprendre l’avantage : Vivien BASSEREAU contrôle et se retourne pour donner à Anthony qui, en première intention, frappe et trouve le chemin des filets (3-2, 71eme).

Les banlieusards Châlonnais vont alors jouer leur va-tout mais s’exposent aux contres rapides de nos jeunes joueurs. Par deux fois (Vivien, puis Anthony) vont avoir l’opportunité de tuer le match mais leur face à face est perdu. Et au contraire, cette équipe de ST MARCEL, qui aura eu le mérite de ne rien lâcher, va revenir une troisième fois au score sur un contre rondement mené (3-3, 83eme).

Nous repartons avec le point du match nul, tenant en échec une équipe qui n’a pas encore perdu sur son terrain et qui joue sur des valeurs d’impact, de duels et de jeu direct. Dommage, dirons-nous, de ne pas avoir su conserver un but d’avance mais nous sommes encore là pour apprendre et progresser ensemble.

Commentaires

LABEL JEUNES EXCELLENCE

PARTENARIAT DFCO